TVU
 
Bienvenue sur The Vampires Unveild

Nous sommes en 2018

Nous recherchons Les Volturi, Les Cullen, Les Modificateurs...

N’oubliez pas de votez sur les top-sites sur la Page d'Accueil pour nous faire connaître
Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)

Partagez | 
 

 Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 13
Aménagement à Forks : 25/04/2018
Age : 20
MessageSujet: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Jeu 26 Avr - 23:27

Carlisle Cullen


We are who we are

Surnom : Réponse | Âge : 23 ans en apparence et 377 ans en réalité | Date & lieu de naissance : Réponse | Nationalité : Réponse |Don : Grande résistance au sang humain | Statut : Mariée| Métier/étude : Médecin | Groupe : vampire végé | Avatar : Peter Facinelli | Crédit : Image de tumblr,


Caractère Je ris doucement tout en fixant ce livre emplit d'idioties. Mon esprit se met soudainement à divaguer et je repense à qui je suis réellement. Mise à part être un vampire par trois fois centenaire, je suis également, d'après mes pairs, une personne plutôt calme. Il paraitrait même que je suis autoritaire quand il le faut. Ma curiosité est mon plus grand défaut je dirais, je ne peux m'empêcher de m'extasier tel un enfant devant une chose que je ne connais pas. J'aime apprendre et découvrir. Malgré mon âge, il y a un nombre incalculable de choses que j'ignore et il me tarde de les apprendre. Je n'aurais jamais assez de toute une vie, aimé-je dire ironiquement.

Mon regard se pose ensuite sur ce cadre photo. A vrai dire, mon bureau en est rempli. Ma famille, ceux qui m'ont sorti de la solitude et m'ont apprit à aimer cette vie damnée. Je les chéris, mais plus encore, je chéri ma femme, plus belle chose au monde. Je pense que je serais capable de devenir violent si jamais quelque chose lui arrivait, enfin, leur arrivait. Mais qui suis-je pour prédire mes actions ? Je n'ai jamais agis ainsi.

J'ai la fibre paternelle et bien que mes enfants actuels comblent ma vie, je ne peux m'empêcher de regretter de ne pas pouvoir procréer. Vivre sur cette Terre en sachant ne pas pouvoir laisser de descendance m'attriste un peu. Mais la joie revient très vite lorsque je constate le bonheur de ma famille.
Mon travail me passionne et je me plait à sauver des vies humaines. Tout le monde à le droit de vivre et je refuse de laisser quelqu'un mourir sans pouvoir faire quoi que ce soit. Après tout, je suis médecin et j'ai fait le serment de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour sauver des vies.


Once upon a time
Je ne me souviens gère de ma vie d'avant celle-ci. Les souvenirs s'estompent bien que j'eusse essayé de tout consigner sur le papier. Je me rappelle seulement de mon père, ce père violent et religieux, un extrémiste même. Il n'a jamais réussit à me transmettre sa foi aveugle. Bien que je crois en l'existence de Dieu, du moins de façon presque ironique. Comme aime le répéter Edward, je crois en cette âme damnée qui fait ce que nous sommes. Mais très vite, cette foi fragile a laissé place au pragmatisme de la science. Après tout, ne suis-je pas médecin ? Dieu ne soigne pas les malades et on ne peut s'en remettre qu'à lui que pour des maux de l'âme. Le corps à besoin d'une aide concrète.

Mais je m'égare. Ma vie est longue et raconter les trois siècles qui me constituent serait bien long et fastidieux, peut-être même ennuyant. Je vais donc me contenter de l'essentiel. Les dates restent imprécises mais il me semble que je suis mort en 1663. Cette nuit là j'avais coursé une créature bien étrange, poussé par mon père et sa chasse aux sorcières, j'avais fini par me prendre à ce jeu pervers. Quoi qu'il en soit, cette chose était loin d'être un simple humain. Ces yeux carmins m'avaient fixé avec faim, une faim douloureuse. Trop surpris pour réagir réellement, je me suis laissé prendre dans les mailles du filet, elle m'a attaqué et mordu. Sans pour autant réussir à me tuer. Je crois bien qu'elle était trop affaiblie et les renforts sont vite arrivés, ce qui a dû l'effrayer.

Je suis resté là, souffrant, puis j'ai vite compris que ma vie ne tiendrait qu'à ma détermination à survivre. Alors je me suis trainé dans une cave où j'ai souffert durant trois jours. La douleur était atroce, un feu me consumant de toute part. Puis je me suis réveillé, changé. Je n'étais plus humain à en juger par la douleur qui envahissait ma gorge, une soif que je ne savais comment étancher.
J'ai très vite compris. J'étais devenu ce que certains appelaient un vampire.

Répugné par ma nature, j'ai fuis les villes pour me réfugier en forêt, fuyant la tentation. Plus personne ne me recherchait, j'étais mort aux yeux de tous. J'ai passé un certain temps à me haïr, à vouloir m'achever, mais rien n'y faisait, j'étais trop fort, j'étais... immortel. La soif, c'est comme cela que je définissais cette brûlure qui saisissait ma gorge, se faisait de plus en plus présente, si bien qu'un jour j'ai cédé à mes pulsions. C'est un pauvre cervidé qui a fait les frais de ma bestialité. Le sang coulant dans ma gorge apaisa le feu et je compris que le sang des Hommes n'était pas le seul à pouvoir satisfaire le monstre que j'étais; après tout, ne mangeais-je déjà pas de la viande étant humain ?

J'ai passé un long moment reclus avant de finir par rejoindre la civilisation où j'ai mis à profit le temps dont je disposais. ainsi, j'ai développé ma curiosité déjà bien présente et j'ai appris tout ce qu'il y avait à savoir. Des années sont passées et de multiples choses également.
J'ai rencontré les rois de ce monde obscure. Des Italiens, bien ancrés dans leur rôle de démon. J'avais un certain respect pour eux mais leurs festins me répugnaient, aussi je ne suis pas resté bien longtemps.

Pendant un temps, j'ai erré de pays en pays, accumulant les connaissances, mais toujours cette solitude me suivait. Et si... la simple idée de damner un autre m'effrayait et renforçait cette haine que j'avais envers ma nature. Mais la solitude était plus forte que tout, ainsi, j'ai pris pour cobaye ce garçon. Il était mourant et il allait mourir, ses parents y étaient déjà passés et c'est le regard insistant de sa mère qui m'a convaincu. Je ne l'ai pas sauvé, je l'ai damné. Je l'ai conduit à rejoindre ce monde d'immortalité et de meurtre. Puis ce fut au tour de ma chère et tendre. Un suicide. Comment pouvait-on vouloir s'ôter la vie ainsi ? Elle était si précieuse alors pourquoi vouloir l'écourter ?

Esmée, c'est son prénom. Je l'ai damnée aussi, par égoïsme ou par amour, je ne sais plus très bien. J'ai fait de cette merveilleuse créature ma femme, ma douce et tendre femme. Mais mes actes égoïstes ne s'arrêtèrent pas là. Suivit Rosalie, une très belle jeune femme que j'espérais être le soleil d'Edward. Il n'en fut rien et elle m'a reproché pendant un moment de l'avoir transformée. Aujourd'hui encore, je m'en veux de lui avoir refusé la chance d'enfanter.
J'ai construis un clan, je l'ai bricolé, mais j'aime l'appeler ma famille. Alice et Jasper nous ont rejoint puis Bella et enfin Renesmée. Et moi dans tout ça ? Je suis un homme comblé de voir le bonheur sur tous ces visages. Je suis une homme comblé d'avoir une femme parfaite.

Désormais je vis au jour le jour, sans penser au lendemain, je sauve des vies humaines, ces vies que j'aurais aimé offrir aux membres de ma famille. Je veille sur eux comme le ferait un père. A vrai dire, je me suis pris au jeu, regrettant de ne pas pouvoir fonder une réelle famille biologique.

Moi, Carlisle, du haut de mes trois siècles passés, je jure de protéger cette famille qui porte le nom de Cullen

l
Behind the mirror
Pseudo : Réponse | Âge : 20 | Fréquence de connexion : Quand il peut | Comment as tu connus le forum : Réponse | Autre : Réponse

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Carlisle Cullen le Dim 29 Avr - 0:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Ven 27 Avr - 0:39

coucou bienvenu sur le forum
on a eu un carlisle mais il a jamais fait sa fiche donc tu peu faire se que tu veux bien sur sa doit rester avec le personnage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Ven 27 Avr - 11:14

Rosalie : Oh papa, bienvenue et bon courage pour ta fiche Wink cheers cheers bounce bounce drunken drunken

Claire : Bienvenue m'sieur Cullen. Je devrais bientôt débarquer à l’hôpital moi^^ ( a 14 ans elle a les hormones qui la travaille, faut l'excuser^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Ven 27 Avr - 11:47

bonour, bienvenue courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 17
Aménagement à Forks : 16/04/2018
Age : 30
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Sam 28 Avr - 10:30

Bienvenue par ici papa ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Sam 28 Avr - 10:34

Carlisle n à jamais été joué ici donc fait comme tu me sens Wink le but étant que tu te sentes bien avec.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 13
Aménagement à Forks : 25/04/2018
Age : 20
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Sam 28 Avr - 12:43

Hé hé, merci à vous Smile

Du coup, si je puis me permettre de raccourcir son histoire que l'on connait tous ?
(Au fait Jane, le lien vers ton avatar est cassé, on ne le voit plus ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Sam 28 Avr - 12:47

oui tu peux pas de soucis, un petit résumé cela sera très bien.

Ah merci il faudra que je regarde car je n'ai pas de soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Sam 28 Avr - 12:53

    Papa Cullen Very Happy. Bienvenue par ici et bonne chance pour la suite de ta fiche en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Dim 29 Avr - 9:39

Félicitation
Hey ! Tu as passé avec brio l'étape de la validation et te voilà parmi nous !

Nous t'invitons maintenant à te rendre dans la partie les journaux de la ville afin de mettre à jour ta fiche de liens, ainsi que ta bible des RP. De même, tu peux aussi aller créer tes moyens de communications. Nous recenserons ton avatar et ton don, si tu en possèdes un. Et maintenant, il ne te reste plus qu'à t'amuser au sein de la grande famille qu'est The Vampires Unveild Au plaisir de se croiser en RP !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   Dim 29 Avr - 10:09

Papa vient me sauver Sad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui me traite de papa poule ? (Carlisle)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grande évasion [Pv Darren - Natasha]
» Réflexion sur papa Dessalines
» Host papa
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .
» Décès de la maman de papa Brixhe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampires Unveiled :: La douane :: Fiches validées-
Sauter vers: